Manu Diaz: « Ça faisait longtemps que la ville et le club attendaient ce moment »

 

Manu Diaz évoluait au sein du RCT au poste de pilier gauche. Membre de la génération dorée du RCT il remportera le bouclier de Brennus en 1987. Il compte trois finales à son actif (1985-1987-1989) et pris sa retraite en 1991 après plusieurs blessures.

 

Interrogé par L’Equipe, Manu Diaz est ravi de ce titre que la ville de Toulon attend depuis 1992 !

« On a longtemps pensé que Clermont allait rester hors de portée. Mais au final, Toulon sort de cette finale champion d’Europe. Ça faisait longtemps que la ville et le club attendaient ce moment. Laporte a bien parlé après le match. On a parlé de mercenaires, de vacanciers venus à Toulon monnayer leur talent ou passer leur retraite, mais moi j’ai vu des joueurs qui avaient du coeur, qui allaient au combat. On a beaucoup souffert en première mi-temps, ce fut très difficile. Heureusement, l’esprit de corps et la défense ont permis à Toulon de s’accrocher. Jonny Wilkinson a été égal à lui même, une efficacité à 100%. Fernandez Lobbe c’est un monument, il faut lui dresser une statue !

Ce titre a une saveur un peu particulière, c’est une très bonne chose pour le RCT qui attendait depuis si longtemps… Clermont produit beaucoup de jeu, c’est une belle équipe, mais dans les moments importants il lui manque un petit quelque chose »

 

Un sacre qui ravit donc les anciens !

 

 

 

Retrouvez toute l’actualité de ParceQueToulon.com sur notre page Facebook en cliquant ici

Laissez un commentaire

Commentaires