Le RCT s’incline 22-19 à Clermont mais reste leader

Voslo balle en main

Avec une équipe totalement remaniée et qui comptait pas moins de cinq joueurs espoirs, le RCT est parvenu à ramener un point de bonus défensif de son déplacement en Auvergne. Un petit exploit compte tenu des absences de certains cadres.

Des absences voulues par Bernard Laporte qui avait choisi de mettre tous ses joueurs cadres au repos. Mais ce groupe a prouvé une fois encore qu’il ne s’arrêtait pas à 23 comme ce fut déjà le cas à Grenoble ou à La Rochelle il y a peu de temps.

Défense agressive

Dès le début de la rencontre, on sent les Clermontois en difficulté face à la défense agressive des Varois. S’ils ont la possession et l’occupation, ils ne se montrent guère dangereux. A l’inverse des Toulonnais qui sur chaque attaque font trembler le stade Michelin.

Escande récompense par deux pénalités le bon comportement de ses coéquipiers et Seuteni se voit même refuser un essai qui aurait plombé le moral des Auvergnats.

Au contraire, c’est Clermont qui termine le mieux ce premier acte plutôt terne.

Le RCT n’a rien lâché

Delany permet aux locaux de revenir aux vestiaires sur un score de parité (6-6). Changement de décor en deuxième mi-temps où l’on sent des Clermontois nettement plus entreprenants.

Delany fait gonfler la marque (12-6) puis Parra inscrit un essai de filou qui relègue Toulon à dix unités (19-9). Mais le RCT, avec sa classe biberon, ne va rien lâcher jusqu’au bout.

Des défaites qui valent parfois des victoires

Et c’est Tuisova, issu lui aussi du centre de formation, qui inscrit à trois minutes de la sirène l’essai du point de bonus défensif que le jeune demi de mêlée Méric transforme du bord de la touche !

 

Toulon échoue à quatre points du succès (22-19). Mais il y a des défaites qui valent parfois des victoires

 

 

Retrouvez toute l’actualité de ParceQueToulon.com sur notre page Facebook en cliquant ici

 

 

Laissez un commentaire

Commentaires

PARTAGER