Les 7 points à retenir de la 2ème journée de Champions Cup

Vous avez raté le week-end de Coupe d’Europe de rugby ? Envie d’impressionner vos collègues rugbymen lundi au bureau lors de la pause café ? Retour sur les 7 points à retenir des matchs de la  2e journée de Champions Cup

 

Les résultats:

1. La performance :

Le Stade Rochelais, sensation de la saison dernière en Top 14 grâce à son jeu alléchant,  est bien parti pour éblouir l’Europe cette saison. Le club disputait le premier match de Champions Cup à domicile de son histoire contre l’Ulster ce dimanche. Après un premier succès bonifié à l’extérieur, les Maritimes comptaient bien enchaîner face à l’expérimenté club irlandais (vainqueur en 1999 et plusieurs fois demi-finaliste). Après une première période de combat assez fermée (13-10), La Rochelle accélérait en seconde mi-temps pour littéralement faire exploser son adversaire avec un jeu toujours aussi flamboyant et 5 essais inscrits. Victoire 41-17 et un 10 sur 10 en 2 journées, le Stade Rochelais envoie un sérieux signal au reste de l’Europe. Si vous devez parler d’une équipe, aucun doute misez sur les jaune et noir et leur jeu léché qui régale tous les amateurs de rugby.

 

 

2. Le match :

Quel match ce samedi entre le double tenant du titre anglais les Saracens et la province galloise des Ospreys ! Impressionnant lors de la première journée les anglais ont dû batailler ferme pour venir à bout de gallois joueurs qui auront poussé le champion dans ses derniers retranchements. Un score de 36-34 digne des plus beaux matchs de l’hémisphère sud et un suspense haletant. Une 20e victoire de rang pour les Saracens en Coupe d’Europe et un match à voir et à revoir.

 

3. La frayeur :

Equipe la plus « modeste » de Champions Cup, le club italien du Benetton Trévise a bien failli créer la sensation face au triple champion d’Europe toulonnais. Avec un jeu propre et solide, les italiens ont fait douter un RC Toulon bien fade hormis ses 5 premières minutes et un essai exceptionnel de l’ailier Semi Radradra. Le RCT ne doit son salut qu’à une pénalité de l’ouvreur international François Trinh-Duc à la 82e minute (!) pour arracher un succès 30-29 sur la pelouse de Trévise. Une prestation à oublier et une remise en question nécessaire pour les Varois.

 

4. La contre-performance :

Avec son effectif 5 étoiles et probablement le plus « costaud » d’Europe, les mastodontes du MHR ont chuté à domicile contre le champion d’Angleterre en titre Exeter. La vitesse des anglais et le manque de pragmatisme héraultais coûte cher et cette courte défaite 24-27 à domicile compromet les chances de qualification de Montpellier dans une compétition où une défaite à la maison est souvent fatale. Perdre face à Exeter n’a rien de honteux loin de là mais avec son manager Vern Cotter et son effectif taillé pour jouer sur les deux tableaux, le MHR prend un sacré coup derrière la tête.

 

5. Le coup dur :

Quelle triste image sur la pelouse de Clermont avec la terrible blessure de l’ouvreur du XV de France Camille Lopez, victime d’une fracture ouverte de la malléole contre Northampton. Victoire bonifiée pour l’ASM mais forcément le cœur n’y était pas après la perte d’un cadre de l’équipe pour plusieurs mois. Coup dur également pour le XV de France qui perd son métronome et va devoir trouver un nouveau numéro 10 pour la Tournée de Novembre. L’expérience de Trinh-Duc, la jeunesse de Belleau ou de Ntamack ? Réponse mercredi avec la liste des sélectionnés de Guy Novès.

 

6. Le geste :

Le All Black et joueur du Stade Rochelais, Victor Vito a ébloui le match contre l’Ulster. Une prestation XXL et un geste d’une dextérité incroyable que beaucoup ont encore du mal à comprendre ! Chapeau Mr Vito.

 

 

7. L’essai :

Arrivée à Toulon cet été en provenance du rugby à XIII, l’ailier fidjien Semi Radradra, présenté par le président du RCT Mourad Boudjellal comme un phénomène, aura marqué un essai exceptionnel contre Trévise. Une prise d’intervalle et une accélération incroyable pour déposer toute la défense italienne dès l’entame de match. L’attraction Radradra sera un des joueurs à suivre cette saison !

 

 

Vous l’aurez compris le week-end européen fût riche en émotions et de grands matchs auront régalé les supporters et spectateurs. La Rochelle et les Saracens brillent et font désormais figure d’épouvantails dans cette compétition.

Laissez un commentaire

Commentaires

PARTAGER