César Delarue répond aux questions de ParceQueToulon.com

Au RCT depuis ses 9 ans, César Delarue aura passé 15 ans au club jusqu’à la catégorie Espoirs. Joueur très apprécié par les supporters et capitaine chez les jeunes, César était la relève de Yoann Maestri. Mais une vilaine blessure est venue contrarié ses plans.

Agé de 25 ans il rebondit aujourd’hui à Massy et nous avons voulu prendre de ses nouvelles et avoir son regard sur le club et les résultats de cette saison.

Merci César d’avoir bien voulu prendre le temps de répondre à nos questions !

 

Voici donc l’interview:

  • Tout d’abord quel est ton parcours depuis que tu as quitté le RCT ?

Depuis mon départ je suis passé par Marseille trois mois et un dépôt de bilan a mis fin à notre aventure ! Et en novembre 2011,  j’ai atterri à Massy où il fait très froid ! Nous avons été promu en ProD2 a l’issue de la saison.

  • Comment se passe ta saison à Massy ?

Dur au niveau des résultats. On veux faire mieux et on est pas loin, on espère que ça va payer. De mon côté, un petit pépin au genou m’a fait rater trois matchs, mais je m’en suis sorti. Je reste à la disposition de l’équipe pour notre objectif de maintien et on y croit.

  • Qui est pour toi aujourd’hui le meilleur seconde ligne évoluant dans le Top 14 ? Pourquoi ?

Bakkies Botha a un rendement assez impressionnant. Tout comme son compère Jocelino Suta, les deux tournent très bien. Ils sont un ton au dessus pour l’instant mais les toulousains Patricio Albacete et Yoann Maestri sont pas mal ! Il est difficile de sortir un joueur, généralement ça marche en duo !

  • Parlons un peu du RCT, quel est ton meilleur souvenir à Toulon ?

Le dernier, la finale perdue avec les espoirs ! Le pire du meilleur, je voulais revenir pour la jouer (après une rupture des croisées en janvier). J’ai fais une rééducation de malade pour y être mais on ne peut pas faire de miracle ! Et j’aurais voulu partir avec le titre !

  • Comment s’est produit ton départ du club ?

Ma blessure en janvier m’a coupé dans mon élan ! Et surtout je n’avais pas de temps de jeu, et M. Philippe Saint-André ne comptait pas sur moi ! Alain Hyardet (manager du Stade Phocéen à l’époque) est venu me voir très tôt et malgré ma blessure, il m’a donné sa confiance.

  • Que penses-tu des résultats actuels du RCT ?

Impressionnant. Qu’ils soient collectifs ou individuels (avec des joueurs français pré-sélectionnés avec le XV de France), autant de joueurs appelés de Toulon ça arrive que chez les -19ans. Donc oui c’est impressionnant et on peut leur souhaiter de la continuité.

  • Penses-tu que Toulon remportera un nouveau Brennus ? Si oui, quand ?

Oui enfin sauf si Cardona arbitre (rires) ! J’espère le plus tôt possible ! Mais à partir des phases finales tous les compteurs sont remis à zéro et en un match tout peut s’arrêter ! Souhaitons que cette année soit la bonne !

  • Penses-tu un jour revenir jouer au RCT ?

Vous savez je joue dans un club promu en ProD2, la deuxième ligne de Toulon est composée d’internationaux, et le recruetement de Toulon se fait dans le Super XV ou en Top 14 avec d’autres internationaux ! À l’heure actuel je ne suis pas invité, et j’en suis conscient mais je reste positif et mon envie de soleil est grande alors à moi de bosser, de franchir les paliers pour pouvoir éveiller l’intérêt de M. Laporte !

  • Enfin, que penses-tu de l’éclosion des jeunes qui est aujourd’hui un axe fort du développement du club ?

C’est énorme ! Tout le monde le voulait, que ce soit supporters, joueurs ou même entraîneurs, tout le monde voulait que les jeunes jouent et dieu la fait, enfin Bernard Laporte (rires). Je suis content pour tous et j’en profite pour glisser un petit mot de soutien à Vincent (Martin) qui a eu des pépins l’année dernière et qui est de nouveau emmerdé !

  • Un mot pour les supporters toulonnais dont tu étais l’un des chouchous chez les jeunes ?

Un grand merci à tous qui ont toujours cru en moi. Ça n’a pas de prix d’être soutenu dans les galères ! Une bise à bernie83 le plus fervent ! Merci à vous pour ce questionnaire et de ne pas m’avoir oublié.

 

Merci encore César pour ta sympathie et ta disponibilité ! Nous te souhaitons le meilleur pour la suite de ta carrière et pourquoi pas sur la Rade !

Retrouvez toutes nos interviews exclusives ici.

 

Retrouvez-nous sur Facebook
Retrouvez toute l’actualité de ParceQueToulon.com sur notre page Facebook en cliquant ici

 

Laissez un commentaire

Commentaires

PARTAGER