Top 14 | Grenoble – RCT : Retour sur une rivalité historique

Grenoble Toulon un match toujours très engagé

Toulon se rendra à Grenoble Samedi pour la 22e journée du Top 14. Une affiche qui, si elle ne sent plus le souffre d’antan, rappelle les souvenirs d’une rivalité qui a enflammé les tribunes à coups de poings et de bagarres générales.

Que reste-t-il de leurs amours ?

Entre le FCG et le RCT, la passion n’est plus ce qu’elle était. Terminé les derbys où l’on se disputait la suprématie du Sud-Est de la France. Aujourd’hui, et depuis la remontée des deux clubs dans l’élite (Toulon en 2008, Grenoble en 2012), l’enjeu sportif a supplanté la guerre de clocher.

Rugby professionnel oblige, les mentalités ont changé, les effectifs se sont internationalisés, la rivalité s’est effacée.

« Avant, c’était un affrontement entre les montagnards et les mecs de la Côte d’Azur » explique Hervé Chaffardon, capitaine grenoblois dans les années 90, quand les FCG-RCT ressemblaient parfois plus à un match de boxe qu’à du rugby.

[pull_quote_center]C’était deux peuples fiers ! En bas, il y a avait les corsaires, les flibustiers au sang chaud. De notre côté, on savait que tout le monde était remonté pour aller au combat.[/pull_quote_center]

Des matchs où l’intégrité physique des joueurs était mise à rude épreuve.

[pull_quote_center]C’est vrai que ce n’était pas trop conseillé d’aller au sol, rigole Chaffardon. Je me souviens d’un match en 1987 où ils étaient venus nous atomiser chez nous. C’est mon pire souvenir.[/pull_quote_center]Une rencontre où sur la même action, six joueurs grenoblois étaient restés allongés sur l’herbe de Lesdiguières, victimes de l’engagement varois.

Depuis, heureusement, bien des choses ont changé, les enjeux économiques et l’arbitrage vidéo ont pacifié les duels entre les deux clubs.

Mais les Grenoble – Toulon ont toujours de quoi faire frissonner les supporters. De la victoire renversante avec le maillot des glorieux Mammouths sur le dos (le 20 avril 2013) à l’interception victorieuse d’Alipate Ratini à Mayol (le 4 janvier 2014), chaque duel entre Rouge et Bleu et Rouge et Noir ajoute une nouvelle ligne à l’histoire des confrontations entre Alpins et Azuréens.
Fabrice Landreau, directeur sportif du FCG et ancien talonneur du club, a participé à l’écriture de quelques unes d’entre elles.À quelques jours de la réception du RCT, il se souvient…

[pull_quote_center]Un souvenir marquant? C’était les échauffourées malheureusement (…). C’est toujours particulier de jouer à Mayol. (…) C’est un stade très vertical, on a vraiment le sentiment d’être entouré par la foule, qui soutenait vraiement son équipe[/pull_quote_center]

Samedi 11 avril au stade des Alpes, Grenoblois et Toulonnais se défieront une nouvelle fois. Pour continuer l’histoire.

Source : france bleu

 

Retrouvez toute l’actualité de ParceQueToulon.com sur notre page Facebook en cliquant ici

Laissez un commentaire

Commentaires

PARTAGER